Qui sommes nous ?

Campus Amazonia est une plateforme de formation en ligne et un portail d’information de la formation continue portée par le CFAA, pour l’apprentissage et le CFPPA, pour la formation adultes. Ces deux centres sont constitutifs de l’EPLEFPA de la GUYANE.

PRÉSENTATION DE L’EPLEFPA de la GUYANE

L’EPLEFPA (Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole) de la Guyane est un établissement public rattaché au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Il est organisé autour de 4 centres :

– Un lycée d’Enseignement Général, Technologique et Professionnel Agricole, qui assure la formation initiale diplômante des élèves. Des formations professionnelles agricoles et générales sont conduites dans des domaines des productions végétales et animale, des espaces verts et de l’environnement au niveau Bac Technologique et professionnel. Deux BTS sont proposés, un BTS DARC (Développement de l’Agriculture des Régions Chaudes) et un BTS GPN (Gestion et Protection de la Nature).

– Un CFAA (Centre de Formation d’Apprentis Agricoles), dont la mission est la formation par apprentissage dans des domaines diversifiés :

  • Productions agricoles, horticoles, irrigation, transformation…
  • Travaux forestiers
  • Travaux paysagers
  • Service à la personne
  • Commerce

– Un CFPPA (Centre de Formation Professionnel et de Promotion Agricole, dont la mission est la formation continue, diplômante ou qualifiante dans des domaines diversifiés :

  • Productions agricoles, horticoles, irrigation, …
  • Travaux forestiers et formations Bois
  • Travaux paysagers
  • Agro-transformation,
  • Service à la personne et agro-tourisme
  • Agriculture biologique

– Une exploitation agricole, outil de production et support pédagogique des formations, qui est engagée auprès des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) dans les actions de développement de l’agriculture. L’exploitation dispose d’ateliers de production dans les productions horticoles (plein champ et serres), agriculture biologique et dans l’élevage (porcin, bovin, caprin et avicole). Elle conduit également des actions de démonstrations avec les professionnels et d’expérimentation avec le CIRAD. Sa surface agricole totale est de 142 ha.

Les Centres Constitutifs de l’EPLEFPA ont règlementairement l’obligation de s’investir dans des missions complémentaires à ses compétences de formation :

  • Animation et développement des territoires
  • Insertion sociale et professionnelle
  • Recherche et expérimentation
  • Coopération internationale.

L’EPLEFPA, seul établissement public agricole de formation en Guyane, a acté dans son projet d’établissement sa volonté de répondre aux besoins de formation de l’ensemble des acteurs des territoires guyanais, en privilégiant une méthodologie de co-construction avec les acteurs du terrain.

 L’établissement totalise environ 82 agents dont 44 sur budget de l’EPLEFPA, parmi lesquels 25 sont affectés dans la formation continue pour adulte et l’apprentissage. Un protocole d’échange permet une mobilisation inter-centre des personnels.

Une dizaine de formateurs extérieurs, constituée exclusivement de professionnels viennent compléter cette liste. Ces derniers interviennent en qualité de prestataires dans le cadre de conventions.

L’EPLEFPA compte également une infirmerie, tenue par une infirmière d’État qui vit sur site au même titre que la Directrice de l’EPL, le Directeur adjoint, le Directeur d’exploitation et les chefs de culture et d’élevage ainsi que le Secrétaire Général et la Responsable de la Cantine.

En définitif, l’EPLEFPA est en capacité d’accueillir un public large et diversifié. L’Établissement bénéficie d’un personnel qualifié, en capacité de prendre en charge un public varié tout en lui apportant l’accompagnement nécessaire selon son projet et son profil (formations techniques et générales, remise à niveau, soutien personnalisé ou coaching, etc.).

PRESENTATION CFPPA

Les formations professionnelles dispensées au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles (CFPPA) de la Guyane couvrent de nombreux champs :

  • le secteur agricole
  • le secteur paysager
  • le secteur forestier et le bois
  • l’environnement.

Ces formations s’adressent :

  • aux personnes en recherche d’emploi ;
  • aux actifs ayant déjà un emploi, et qui souhaitent se réorienter professionnellement ou approfondir leurs compétences ;
  • aux jeunes qui souhaitent reprendre des études après une sortie du système scolaire de plus de six mois ;
  • à toutes personnes désireuses d’acquérir des savoir-faire agricoles et de les mettre en pratique.
UNE DIVERSITÉ DE L’OFFRE DE FORMATION ET DES SITES

Le CFPPA propose un panel de formations qui sont :

– Diplômantes de niveau IV: exclusivement conduite sur le Centre à Matiti

  • BP REA : Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole,
  • CS : Certificat de Spécialité Agriculture Biologique

– Diplômante ou Qualifiante de niveau IV : ce sont des formations modularisées et conduites par blocs de compétences, sur tout le territoire de la Guyane en fonction du financement :

  • CAPA Agriculture des Régions Chaudes ;
  • CAPA Jardinier Paysagiste
  • CAPA Exploitation forestière

 – Règlementaires:

  • Certiphyto : Gestion des risques liées à l’utilisation des produits phytosanitaires pour les Opérateurs, les Décideurs ou le Conseil,
  • Certibiocides : Gestion des risques liés à l’utilisation des produits biocides destinés exclusivement aux professionnels
  • CCTROV : Certificat de Compétences au Transport Routier d’Ongulés domestiques et de Volailles, seul établissement habilité en Guyane et seul établissement habilité pour toutes les espèces dans les DOM-TOM (bovins, ovins, caprins, chevaux et volailles)
  • CCAD : Certificat de Capacité pour Animaux Domestiques (attestation de connaissances garantissant le respect des besoins des animaux de compagnie et leur bien-être, obligation règlementaire pour une animalerie)
  • HACCP : Hygiène et Sécurité Alimentaire
  • SST : Sauveteur Secouriste du Travail (en partenariat avec ERGODOM)

– Professionnalisantes: elles sont liées aux productions animales et végétales, à l’exploitation forestière, au paysagiste, au métier du bois, à l’agroalimentaire, le service à la personne, le tourisme, etc.

L’ACCOMPAGNEMENT DES ACTIFS AGRICOLES ET L’APPUI À LA PROFESSIONNALISATION… UNE EXPÉRIENCE AVÉRÉE!

En centre, sur le Littoral…

Le CFPPA, partie intégrante de l’EPLEFPA de Guyane est un acteur essentiel de l’installation agricole depuis de nombreuses années.

Il était porteur de la mise en place des stages préparatoires à l’installation (SPI 40h). Ces étapes obligatoires ont été remplacées par le nouveau dispositif du Parcours Professionnalisé : Plan de Professionnalisation Personnalisé (3P) et stage collectif 21 heures, obligatoire aux candidats à l’installation aidée, pour lesquels le CFPPA est habilité depuis 2010 et reconduit en 2018.

Le CFPPA dispose donc d’une grande expérience de plusieurs années dans l’accompagnement des publics de niveaux et d’origines socioprofessionnelles divers, souhaitant se former dans le domaine de l’agriculture. Il gère en outre l’aval du dispositif de formation continue pour une meilleure intégration professionnelle des apprenants. Il maîtrise également le montage des dossiers d’habilitation auprès de l’autorité académique et bénéficie d’un personnel qualifié dans le domaine ayant été formé tant dans la mise en œuvre des unités capitalisables (UC), que dans le développement de l’agroécologie.

  Ou délocalisée sur les grands bassins de productions agricoles

 Afin de permettre un encadrement technique et un suivi des professionnels au plus près de leur lieu d’exercice, le CFPPA dispose de 3 antennes sur les principaux bassins de la Guyane :

  • Le bas-Maroni : Saint-Laurent
  • Le Haut Maroni : Maripasoula
  • L’EST : Cacao

 Ces antennes disposent de moyens logistiques : bureaux, véhicules, matériel et équipements, etc. Ce qui lui permet régulièrement, de délocaliser ces formations sur site afin d’être au plus près des bénéficiaires, levant par-là les handicaps liés aux difficultés de la mobilité.

Le CFPPA dispose d’une forte expérience dans l’accompagnement des actifs du secteur agricole. En effet, depuis 2009, le projet de professionnalisation présenté dans le cadre des financements FEADER et Collectivité Territoriale, s’inscrit dans un travail de réflexion et d’actions de formations engagés depuis plusieurs années avec les agriculteurs du territoire, les autres organismes de formation et le monde professionnel agricole (Chambre d’Agriculture, Coopérative, etc.). Les actions de professionnalisation des agriculteurs se déclinent par zone géographique : dispositif de l’Est, dispositif du Haut Maroni et dispositif de l’Ouest.

 Ces dispositifs de formation sont basés sur l’analyse des besoins de formation par bassins géographiques. Différents thèmes sont abordés : comptabilité, gestion de la fertilité des sols, irrigation, productions végétales (maraichage, verger, techniques de greffage, cultures vivrières, agroforesterie, productions animales (production bovine, production ovine et caprine, production porcine, production avicole), machinisme, apiculture, agro-transformation, agro-tourisme, voyages d’études. Ils sont financés par des fonds FEADER.

De même, afin de permettre à des actifs de niveau supra V, porteurs de projets agricoles d’accéder à un niveau de qualification leur permettant d’être éligible à la Dotation Petite Agriculture, le CFPPA organise simultanément des formations au bloc de compétences UCP1 du CAPA ARC, sur les 3 principaux bassins agricole de Guyane en manque d’encadrement :

  • Le bas-Maroni : Saint-Laurent, Apatou, Mana
  • Le Haut Maroni : Maripasoula et Papaïchton
  • L’EST : Régina et Saint-Georges

 Cette action est portée par le Programme Territorial de Formation Professionnelle des Actifs pour le secteur agricole de la CTG.

 Autant d’actions de formation qui démontrent la capacité d’adaptation du CFPPA aux actifs agricoles et sa gestion de sources de financement variés.

DES PARTENARIATS FORTS

 Le CFPPA de Matiti dispose d’un important réseau de partenaires sur l’ensemble du territoire guyanais. Ces partenariats sont établis dans le cadre de conventions :

 Partenariats agricoles privés

Avec les MFR de l’Est et Ouest dans le cadre d’actions de formation. Le CFPPA mobilise ainsi régulièrement l’enseignement privé pour des actions conjointes de formation ou de mise à disposition de moyens logistiques et de restauration pour son personnel et/ou des stagiaires.

 Partenariats liés au développement local

Le CFPPA travaille en partenariat avec le Parc Amazonien de Guyane (PAG) dans le cadre d’un conventionnement pour l’appui au dispositif de professionnalisation des agriculteurs (Maripasoula, Papaïchton, Camopi, Trois-Sauts, Saül, …). Ce projet de professionnalisation est porté par le CFPPA dans le Haut-Maroni sur financement FEADER.

La participation du PAG est d’ordre financière et permet l’appui à la mobilité des agriculteurs de la zone ainsi que les investissements non pris en charge par le FEADER.

C’est dans ce cadre que le CFPPA accueille des porteurs de projets agricoles issus de Bas-Maroni (Maripasoula et Papaïchton) sur le site de Matiti afin de leur faire profiter des moyens, matériels et équipements dont elle dispose dans le cadre de leur professionnalisation.  Des visites d’exploitation et des temps d’immersion sont organisés (2 à 3 jours de stage) auprès d’agriculteurs de Wayabo conventionnés avec le CFPPA, des temps de partages d’expériences avec les professionnels de la zone, visites de structures de transformation, etc.

 Un autre partenariat dans le cadre du développement local est constitué avec l’APROSEP. Le CFPPA intervient dans la mise en place et la coordination des formations des salariés de l’ACI filière bois « Kaa construction » porté par l’APROSEP sur l’Oyapock (Camopi et Trois-Sauts).

Partenariats institutionnels

Plus largement, le CFPPA entretient des partenariats forts avec les acteurs institutionnels : CTG, DAAF, Chambre d’Agriculture (mesures agro-environnementales,…), CCOG, CACL, CCEG, dans le cadre d’actions très variées.

 Autres partenariats

 Pour des besoins de démarche innovante ou de recherche avec le CIRAD, SOLICAZ, FOREST INITIATIVE, etc.

 Des conventions plus ponctuelles se font régulièrement avec les Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) et les exploitants agricoles directement dans le cadre de visites, de travaux pratiques ou de stages.

 Un réseau de partenaires diversifiés et large qui démontre la capacité du CFPPA à fédérer et mobiliser au sein du secteur agricole.

PRESENTATION CFAA

 Créé en 2014, le CFA Agricole est le quatrième centre constitutif de l’EPLEFPA.

 

UNE ÉQUIPE DE FORMATEURS QUALIFIÉE AUX MÉTIERS AGRICOLES ET PARA-AGRICOLES

UNE ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE COUTUMIÈRE DE L’ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ

 Les formateurs du CFPPA sont formés et expérimentés sur la formation agricole dans leurs matières respectives. Les formateurs recrutés bénéficient tous à leur recrutement d’une formation EDUTER de formateurs par UC (dispensé par Agrosup’Dijon) et d’une formation TUTAC, organisée par le service formation de la DAAF. La liste détaillée des intervenants prévisionnels est présentée dans la partie CV ainsi que leur attestation UC.

La pluridisciplinarité, la richesse d’expériences, la disponibilité de l’équipe de formateurs sur l’accompagnement des apprenants, et la diversité des partenaires professionnels de terrain depuis plusieurs années, se veulent un gage de réussite pour accompagner le candidat volontaire désireux de trouver un emploi lié aux métiers agricoles ou engagé dans le développement de son projet agricole.

Pour cela, nous mettons l’accent sur la mise en avant des capacités en cours d’acquisition des apprenants par le biais de restitutions, d’échanges, sur les visites d’entreprises ou de structures agricoles, forestières ou paysagères visités, les travaux de groupe, l’autoformation sur des supports adaptés et enfin des temps d’immersion en entreprise en vue d’une adaptation au poste de travail.

Le CFPPA est régulièrement confronté à l’obligation d’individualisation de ces parcours de formations notamment dans le cadre des parcours de professionnalisation des agriculteurs. Chaque candidat à l’installation est ainsi accompagné tout au long de son projet agricole grâce au dispositif SPI et CEPPP dont le CFPPA est porteur.

 De même, le CFPPA est accrédité pour la VAE et la RAE (Reconnaissance des Acquis de l’Expérience, pour les publics en situation de handicap, qu’elle anime en partenariat avec l’ESAT de Matiti).

Tous ces dispositifs traduisent là l’expérience du CFPPA en matière d’accompagnement de publics variés.

A noter que conformément aux CCFT, la VAE ne sera pas mobilisée dans le présent appel à projet.

LE RESPECT DES OBLIGATION RÈGLEMENTAIRES ET UN APPUI À LA FORMATION CONTINUE DES ÉQUIPES PAR LE MINISTÈRE DE TUTELLE (MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE)

 Les obligations règlementaires

Dans le cadre des formations portées par le Ministère de l’Agriculture, deux obligations règlementaires sont à préciser :

  • L’importance du niveau de qualification des formations
  • L’habilitation aux critères UC

L’importance du niveau de qualification sera respectée dans le cadre des formateurs du CFPPA pour la mise en place d’une formation de niveau V. En effet, dans le cadre des habilitations, la règle veut que 75% des horaires dispensés dans les formations de niveau V, IV ou III soient assurées par des formateurs répondant aux exigences de qualification indiquées ci-dessus :

Niveau de qualification de la formation

Niveau IV (BP, Bac pro) Niveau III (BTSA)
Niveau de qualification requis du formateur Titulaire d’un diplôme de niveau II

(et a fortiori d’un diplôme de niveau supérieur)

L’habilitation aux critères UC : pour toutes les formations délivrées par UC, le CFPPA respecte donc les conditions d’habilitation sur le critère : « l’équipe enseignante doit être composée d’au moins 2 formateurs intervenant dans la préparation du diplôme concerné et justifiant d’une attestation de suivi de formation propre aux unités capitalisables (libellé de la formation propre aux UC : agrément à la conduite du dispositif d’évaluation) ».

 Le niveau de qualification et le niveau de formation à l’agrément UC à la conduite du dispositif d’évaluation, permettent de certifier que le CFPPA respecte ces conditions.

L’appui à la formation continue du personnel

Un plan local de formation défini par l’Etablissement et porté par la DAAF est mis en place chaque année et est reconductible. De même, un Conseil de l’Emploi et de la Formation asssure une veille sur la situation du personnel. Ce comité siège au niveau des différentes instances de l’EPLEFPA : Conseil d’exploitation, Conseil de Centre et Conseil d’administration.

Par ailleurs chaque agent nouvellement arrivé suit une formation TUTAC (Tutorat des Agents Contractuels) et une formation à l’Agrément UC lors de sa première année de fonction. Ainsi les agents dont la prise de poste s’est effectuée cette année ont suivi une formation TUTAC de 30 heures, la première semaine de novembre 2018, une formation aux UC d’une journée la deuxième semaine de février.

Enfin, il est prévu une autre formation conduite par AgroSup DIJON à l’agrément UC et à la modularisation par blocs de compétences du 01 au 05 juillet 2019 à Matiti.

Les ConfAgricoles

La DGER (Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche) du Ministère de l’Agriculture, met à disposition de ces agents une messagerie, « @educagri.fr » au sein de laquelle des espaces numériques de travail et de partage sont créés.

Ces Conf’s sont créées par discipline (enseignants et formateurs techniques ou de disciplines générales), par niveau de responsabilité des agents (Directeurs de Centre, Directeur d’EPL, …) et en fonction des projets menés. Véritable réseau de diffusion des connaissances et des pratiques en matière de formation agricole sur l’ensemble du territoire français. Ces espaces numériques de travail permettent aux différents agents de partager entre eux leurs expériences et leur expertise et de mener des projets communs.

 Une veille sur les innovations techniques et pratiques est faite au sein de ces espaces d’échanges par les différents membres de la Conf’ sous la responsabilité du modérateur de la Conf’.

consequat. elit. Praesent Aenean sed Donec et,