Votre statut d'apprenti-e vous donne droits à différentes aides

QUELLES SONT CES AIDES ?

L’AIDE AU PERMIS B

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État pour financer leur permis de conduire.

Il s’agit d’une aide forfaitaire d’un montant de 500 euros, quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti.

À noter :

  • l’aide est attribuée une seule fois pour un même apprenti ;
  • elle est cumulable avec toutes les autres aides perçues par le bénéficiaire, y compris les prestations sociales ;
  • elle n’est pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement de l’apprenti pour le bénéfice des prestations sociales.

L’aide au permis de conduire doit être demandée au centre de formation d’apprentis (CFA). Le CFA communiquera à l’apprenti la démarche à suivre et le contenu du dossier.

L’AIDE MOBILI JEUNE

Les apprentis de moins de 30 ans peuvent bénéficier d’une aide pour payer une partie de leur loyer. Délivrée par Action Logement, l’aide mobili jeune peut être versée durant trois ans, mais doit faire l’objet d’une nouvelle demande chaque année.

Le montant de l’aide, qui peut aller de 10 à 100 euros par mois, varie en fonction du salaire touché par l’apprenti. Si le salaire de l’apprenti dépasse le Smic brut, il ne peut pas y prétendre.

Pour en faire la demande, les apprentis doivent se rendre sur le site d’Action Logement et déposer leurs justificatifs sur leur espace personnel : sont demandés une quittance de loyer ou un justificatif de paiement de loyer ainsi qu’un bulletin de salaire.

A noter que l’aide mobili jeune doit être demandée dans les six mois qui suivent le début de la formation.

FINANCEMENT DE LA MOBILITE PROFESSIONNELLE

Si vous êtes amené à déménager dans le cadre de votre contrat d’apprentissage, et que votre entreprise emploie au minimum 10 salariés, vous pouvez bénéficier de l’aide Mobili-Pass. Délivrée sous forme d’un prêt et/ou d’une subvention par Action Logement, elle permet de prendre en charge certains frais liés à la location d’un logement, comme les frais d’agence ou le paiement d’une chambre d’hôtel. Le montant de cette aide, qui peut s’élever jusqu’à 3.500 euros, varie en fonction de la zone géographique et du revenu fiscal de l’apprenti.

L’AVANCE LOCA-PASS

https://www.actionlogement.fr/l-avance-loca-pass

Louer un logement implique généralement le versement d’un dépôt de garantie, dont le montant peut atteindre un mois de loyer. Pour permettre aux apprentis qui ne possèdent pas cette somme de pouvoir signer leur bail, Action Logement propose d’avancer leur dépôt de garantie. Cette aide, plafonnée à 1.200 euros, prend la forme d’un prêt à taux zéro, remboursable sur 25 mois. A noter que si votre contrat de location est inférieur à 25 mois, la durée de remboursement sera alignée sur celle du bail.

FOYERS JEUNES TRAVAILLEURS

https://annuaire.action-sociale.org/?p=foyer-de-jeunes-travailleurs-970301016&details=caracteristiques

Pour se loger à moindre frais, les apprentis âgés de 16 à 30 ans peuvent se tourner vers les FJT, les Foyers de Jeunes Travailleurs. Ces logements, éligibles aux APL, sont composés de chambres individuelles meublées et d’espaces communs. La durée d’occupation du logement peut aller de quelques mois à 2 ans maximum, et la redevance mensuelle du logement, quant à elle, va de 250 euros à 500 euros par mois (elle inclut une assurance responsabilité civile ainsi que les “prestations hôtelières », comme l’entretien des draps, la télévision ou Internet). Les apprentis souhaitant faire une demande de logement peuvent s’adresser à leur mairie ou directement aux FJT.

PRIME D’ACTIVITE

Les apprentis majeurs dont le revenu mensuel net dépasse 952,74 euros peuvent bénéficier de la prime d’activité, dont le montant forfaitaire s’élève à 553,16 euros. Le site de la CAF met à disposition un simulateur, permettant d’estimer le montant de la prime d’activité pouvant être perçu en fonction de sa situation. Les apprentis peuvent en faire la demande sur le site de la CAF (Caisse d’allocations familiales).

FINANCEMENT DES FRAIS ANNEXES

Depuis la réforme de l’apprentissage entreprise en 2018, ce ne sont plus les conseils régionaux qui prennent en charge les frais annexes à la formation des apprentis mais les OPCO (les opérateurs de compétence). Sont ainsi financés sur les temps de formation les frais de restauration ainsi que les frais d’hébergement si le CFA possède un internat. Les OPCO prennent également en charge deux autres types de frais, à travers un forfait d’un montant maximal.

  • Aides au premier équipement

Conformément à l’article D. 6332-83 du Code du travail, l’OPCO prend en charge, dès lors qu’ils sont financés par les CFA, les frais de premier équipement pédagogique nécessaire à l’exécution de la formation et dans la limite d’un plafond maximal de 500 €.
Pour favoriser l’enseignement à distance, le forfait de premier équipement pourra être utilisé pour l’achat de matériel informatique mis à disposition de jeunes pour leur permettre de suivre leur enseignement à distance et ne disposant pas de ce matériel.

Il s’agit du premier équipement pédagogique nécessaire à l’exécution de la formation lorsque celle-ci requiert un équipement professionnel spécifique (ex : ordinateurs, logiciels spécifiques et nécessaires au suivi de la formation).

  • Mobilité européenne et internationale

Permet de financer ce qui entre dans une dimension internationale par rapport au cadre pédagogique, tels que les voyages découvertes ou les salons professionnels à l’étranger. La mobilité internationale est financée par les OPCO par l’intermédiaire des CFA, mais l’apprenti peut également effectuer des démarches pour obtenir des financements de la part des programmes de l’Union européenne (Erasmus +), ou encore des régions.

LA CARTE D’ETUDIANT DES METIERS

Comme la carte étudiant pour les jeunes en formation initiale, la carte étudiant des métiers permet à son détenteur de profiter de réductions tarifaires. Elle est valable sur l’ensemble du territoire et durant la durée de ton contrat (et plus seulement pendant la durée de l’année scolaire)

  • réductions pour des activités de loisirs et sportives (sport, cinéma, théâtre, etc)
  • tarifs réduits accordés aux étudiants
  • tarifs préférentiels dans les transports

Il est régulièrement demandé, voire obligatoire, de montrer la carte pour bénéficier des avantages.

La carte est valable sur l’ensemble du territoire français. Son renouvellement n’est pas automatique, il faut donc faire la demande auprès du CFA chaque année pour conserver vos avantages.

Si le contrat d’apprentissage est rompu, il faut rendre la carte au CFA qui se chargera de la détruire. 

LES AVANTAGES DE L’ENTREPRISE

En tant que salariés de l’entreprise à laquelle ils appartiennent, les apprentis bénéficient des mêmes avantages que leurs collègues en CDI. Ils peuvent ainsi accéder aux tickets restaurants, chèques vacances, chèques cadeaux ou encore à une carte de transport. Ces avantages ne sont pas uniformes et varient selon les entreprises.

DIVERS

A noter qu’en plus des aides présentées ci-dessus, les apprentis sont également éligibles à diverses aides accordées à l’ensemble des étudiants : les APL, la garantie Visale, ou encore les examens de santé gratuits.