CERTIFICAT DE SPECIALISATION

 – APPRENTISSAGE –

FORMATION DIPLOMANTE DE NIVEAU 4

ORGANISATION GENERALE, DUREE ET MODALITES

1540 heures de formation dont un total de 560 heures en centre de formation  et 980 heures de formation en entreprise, sur un an

Moyenne d’alternance de 2 semaines CFAA et 2 semaines entreprise

Session 2021/2022 : début des cours octobre 2021 ; fin des cours juin 2022

Formation entièrement dispensée en présentiel

PUBLICS VISES

Personnes avec un diplôme de niveau 3 (CAP, BEP)

Jeunes qui souhaitent s’orienter vers la formation professionnelle
Etudiants/Futurs Agriculteurs souhaitant acquérir compétences pour transformer et commercialiser leurs produits en vente directe ou en circuit court
Salariés/Agriculteurs en contrats de professionnalisation et/ou dispositif proposant un parcours alternant

Conditions d’admission (prérequis) :

  • Avoir entre 18 et 29 ans
  • Avoir un diplôme de niveau 3
  • Etre de nationalité française ou titre de séjour valide (ou d’un récépissé de demande) couvrant la période de la formation
  • Passer les tests de français et de mathématiques

OBJECTIF DE LA FORMATION

Acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour exercer dans les secteur d’activités : systèmes de production/transformation fermiers et des produits traités.

Avoir un diplôme de niveau 4 (équivalent Bac)

COMPETENCES VISEES

  • présenter les caractéristiques des produits fermiers
  • choisir un système de production pour une production donnée
  • choisir une stratégie commerciale
  • organiser les différentes activités en fonction des contraintes commerciales, de personnel et techniques
  • analyser la situation de l’exploitation en production fermière
  • mobiliser des connaissances relatives aux techniques de production
  • choisir des techniques de production
  • réaliser les opérations de production
  • organiser un atelier de transformation pour une utilisation individuelle ou collective
  • respecter les principes élémentaires d’hygiène et de sécurité dans un atelier de transformation
  • réaliser des opérations de transformation dans un souci d’élargissement de la gamme des produits proposés et dans le respect de la réglementation
  • mettre en oeuvre des procédés de conservation dans un souci d’élargissement de la gamme des produits proposés
  • réaliser les opérations de conditionnement dans un souci d’élargissement de la gamme des produits proposés
  • mettre en oeuvre des mesures préventives et correctives pour la maitrise des risques
  • préparer la vente des produits
  • réaliser des opérations de commercialisation

CONTENUS DE LA FORMATION

La formation se décompose en 7 Capacités Professionnelles :

UCP1 : Organiser la production, la transformation et la commercialisation des produits fermiers
UCP2 : Mettre en oeuvre des techniques de production fermière
UCP3 : Mettre en oeuvre des techniques de transformation pour des produits fermiers dans le respect de l’hygiène, de l’environnement, de la sécurité alimentaire et du travail
UCP4 : Mettre en oeuvre des techniques de commercialisation pour des produits fermiers

                                                   MODALITES PEDAGOGIQUES

Des modalités pédagogiques diversifiées : des cours à la pédagogie variée ; des travaux pratiques et des visites ; des interventions de professionnels ; des séances sur l’exploitation agricole de l’EPL ; des séquences de travail individuel pour une adaptation du parcours de formation aux projets particuliers de chacun.

LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier conclu entre un jeune ou son représentant légal et l’entreprise d’accueil.
L’employeur s’engage, outre le versement d’un salaire, à assurer à l’apprenti une formation professionnelle complète, dispensée pour partie en entreprise et pour partie en centre de formation d’apprentis. L’apprenti s’oblige, en retour, en vue de sa formation, à travailler pour cet employeur, pendant la durée du contrat et à suivre cette formation.

LA REMUNERATION

L’apprenti perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du SMIC : données mises à jour le 01/10/2021

Situation 16 à 17 ans 18-20 ans 21-25 ans 26 ans et plus
1ère année 27% du Smic, soit 429,16 € 43% du Smic, soit 683,47 € Salaire le + élevé entre 53% du Smic, soit 842,42 € et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

2ème année 39% du Smic, soit 619,89 € 51% du Smic, soit 810,63 € Salaire le + élevé entre 61% du Smic, soit 969,57 € et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

3ème année 55% du Smic, soit 874,21 € 67% du Smic, soit 1 064,94 € Salaire le + élevé entre 78% du Smic, soit1 239,78 € et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

MODALITES D’EVALUATION

L’évaluation du stagiaire : Le référentiel d’évaluation est constitué de 7 capacités (ou UC : Unités Capitalisables) à obtenir pour valider le diplôme. Le candidat est amené à réaliser des productions individuelles évaluées par un jury lors d’entretiens. Une UC validée est valable 5 ans.

Donc pour être diplômé(e), il faut obtenir toutes les capacités du diplôme. Celles non obtenues peuvent être repassées pendant 5 ans.

Le diplôme est évalué en situations d’évaluation professionnelle (SPE) s’effectuant par le ou les formateurs du module concerné avec des professionnels présents. Au préalable, les SPE reposant sur des grilles d’évaluations seront mises à disposition de tous les acteurs de l’évaluation afin de cerner ce qu’on attend de l’apprenant. Ces SPE ne sont ni plus ni moins que le reflet des attentes professionnelles du métier et sont issues d’une concertation entre formateurs techniques et les professionnels et dans le respect du référentiel de diplôme par UC.

Dans le cas d’un parcours spécifique d’un candidat, ce dernier sera intégré au plan d’évaluation annuel mis en place. Pour ce faire il sera informé au minimum un mois à l’avance des dates de déroulement des épreuves, afin qu’il puisse au mieux s’y préparer. Si besoin et sur demande écrite, ce candidat pourra suivre les cours spécifiques aux épreuves qu’il doit effectuer. Dans certains cas, les supports de cours pourront également être mis à consultation.

L’évaluation de la formation : Bilan intermédiaire et évaluation finale avec apprenants et équipe pédagogique (parfois financeurs). Chaque apprenant complète une fiche d’évaluation de la formation.

L’évaluation post formation : enquête de suivi insertion et/ ou poursuite d’étude.

MOYENS MOBILISES

Moyens humains : Equipe composée : coordinateur pédagogique et d’une secrétaire pour les démarches administratives ; de formateurs spécialisés et expérimentés (zootechnie, agronomie, transformation, français, etc.)  et des intervenants professionnels.

Moyens matériels : L’établissement dispose d’une exploitation agricole avec des ateliers en :

  • élevage : bovin viande, caprin et porcin,
  • polyculture : maraîchères et vivrières
  • pépinière
  • agroéquipement

Le centre dispose également de salles de cours avec équipements informatiques et multimédia et d’un Centre de Document et d’Information à disposition de la formation.

Le centre dispose également :

  • Service de restauration
  • Internat
  • Réseau de bus
  • Accessibilité pour les personnes en situation de handicap – 2 référents handicap

Enfin, le centre travaille en partenariat avec un atelier de transformation sur Remire Montjoly pour les travaux pratiques liés à la transformation des produits fermiers.

COUTS ET FINANCEMENTS

La formation est au tarif de8536€/an.

Des dispositions financières existent :

  • OPCO (opérateurs de compétences liés au secteur d’activité)
  • Pôle emploi
  • CPF (Compte Personnel de Formation)

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

ET APRES

Le(la) titulaire de cette qualification de niveau 4 est employé(e) par différents systèmes de production/transformation fermiers et des produits traités.

  • Chef d’exploitation
  • Salarié qui conserve des activités de polyculture-élevage au sein des exploitations ou des groupements d’employeurs
  • Salarié dans une entreprise de transformation alimentaire

RESPONSABLE DE LA FORMATION

Michel NICANOR – Coordinateur pédagogique

michel.nicanor@educagri.fr

05.94.38.71.46 tapez 4

CONTACTS

Secrétariat : Mme Patricia MAZOEpatricia.mazoe@educagri.fr – 0594387146

Référente handicap : Mme Lénaïck VITULINlenaick.vitulin@educagri.fr – 0594380179

Direction : M. Orphée MOUNKALA – Directeur du CFPPA – orphee.mounkala@educagri.fr

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Inscriptions : de Mars à Décembre

Pas d’indicateurs car la première session vient d’ouvrir en octobre 2021.

Possibilité d’accéder au diplôme via une VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience)