CERTIFICAT D’APTITUDE PROFESSIONNELLE AGRICOLE

 – APPRENTISSAGE –

FORMATION DIPLOMANTE DE NIVEAU 3

ORGANISATION GENERALE, DUREE ET MODALITES

3220 heures de formation dont un total de 980 heures en centre de formation  et 2240 heures de formation en entreprise, sur deux ans. Moyenne de 1 semaine CFAA et 2 semaines entreprise
(1ère année) et 1 semaine CFAA et 3 semaines entreprise (2ème année).

Session 2021/2023 : début des cours septembre 2021 ; fin des cours juillet 2023

Formation entièrement dispensée en présentiel.

PUBLICS VISES

Personnes issues d’une classe de 3ème (collège public ou privé) ou sortis du du système scolaire (les décrocheurs)

Conditions d’admission (prérequis) :

  • Avoir entre 16 et 29 ans
  • Avoir une entreprise d’accueil
  • Etre de nationalité française ou titre de séjour valide (ou d’un récépissé de demande) couvrant la période de la formation
  • Passer les tests de français et de mathématiques
  • Avoir une bonne capacité physique

OBJECTIF DE LA FORMATION

Acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour exercer le métier d’ouvrier en agriculture

Avoir un diplôme de niveau 3

COMPETENCES VISEES

  • Prendre position dans une situation à caractère social et civique
  • Utiliser des outils dans des situations de la vie courante
  • S’exprimer à travers une réalisation personnelle
  • Adopter des comportements favorisant son équilibre personnel
  • Adapter son langage et son comportement aux situations de communication
  • S’approprier les normes et cadres de référence d’un collectif
  • Réaliser des interventions courantes sur les animaux et les végétaux
  • Réaliser des travaux liés à l’alimentation, à la surveillance
  • Réaliser des opérations techniques liées au cycle de production
  • Effectuer des travaux de récolte, de conservation ou de conditionnement
  • Réaliser des opérations de maintenance conditionnelle des matériels, équipements, installations et bâtiments
  • Effectuer des travaux simples d’aménagement et de réparation
  • Réaliser des opérations techniques liées à des productions / systèmes de production ou des activités complémentaires locales

CONTENUS DE LA FORMATION

La formation se décompose en 7 Capacités dont 1 Unité d’Adaptation Régionale à l’Emploi (UCARE) :

UCG 1 : Education à le citoyenneté / Expression Numérique
UCG 2 : Expression et Communication
UCG 3 : Vie de l’entreprise
UCP 1 : Production Animale
UCP 2 : Production végétale
UCP 3 : Entretien du matériel et équipement
UCARE : Fabrication de produits alimentaires

                                                                                                                      

MODALITES PEDAGOGIQUES

Des modalités pédagogiques diversifiées : des cours à la pédagogie variée ; des travaux pratiques et des visites d’exploitations, de salons et autres structures ; des interventions de professionnels ; des séances sur l’exploitation agricole de l’EPL ; des séquences de travail individuel pour une adaptation du parcours de formation aux projets particuliers de chacun.

 

LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier conclu entre un jeune ou son représentant légal et l’entreprise d’accueil.
L’employeur s’engage, outre le versement d’un salaire, à assurer à l’apprenti une formation professionnelle complète, dispensée pour partie en entreprise et pour partie en centre de formation d’apprentis. L’apprenti s’oblige, en retour, en vue de sa formation, à travailler pour cet employeur, pendant la durée du contrat et à suivre cette formation.

LA REMUNERATION

L’apprenti perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du SMIC : données mises à jour le 01/10/2021

Situation 16 à 17 ans 18-20 ans 21-25 ans 26 ans et plus
1ère année 27% du Smic, soit 429,16 € 43% du Smic, soit 683,47 € Salaire le + élevé entre 53% du Smic, soit 842,42 € et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

2ème année 39% du Smic, soit 619,89 € 51% du Smic, soit 810,63 € Salaire le + élevé entre 61% du Smic, soit 969,57 € et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

3ème année 55% du Smic, soit 874,21 € 67% du Smic, soit 1 064,94 € Salaire le + élevé entre 78% du Smic, soit1 239,78 € et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage 100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 589,47 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

MODALITES D’EVALUATION

L’évaluation du stagiaire : Le référentiel d’évaluation est constitué de 7 capacités (ou UC : Unités Capitalisables) à obtenir pour valider le diplôme. Le candidat est amené à réaliser des productions individuelles évaluées par un jury lors d’entretiens. Une UC validée est valable 5 ans.

Donc pour être diplômé(e), il faut obtenir toutes les capacités du diplôme. Celles non obtenues peuvent être repassées pendant 5 ans.

Le diplôme est évalué en situations d’évaluation professionnelle (SPE) s’effectuant par le ou les formateurs du module concerné avec des professionnels présents. Au préalable, les SPE reposant sur des grilles d’évaluations seront mises à disposition de tous les acteurs de l’évaluation afin de cerner ce qu’on attend de l’apprenant. Ces SPE ne sont ni plus ni moins que le reflet des attentes professionnelles du métier et sont issues d’une concertation entre formateurs techniques et les professionnels et dans le respect du référentiel de diplôme par UC.

Dans le cas d’un parcours spécifique d’un candidat, ce dernier sera intégré au plan d’évaluation annuel mis en place. Pour ce faire il sera informé au minimum un mois à l’avance des dates de déroulement des épreuves, afin qu’il puisse au mieux s’y préparer. Si besoin et sur demande écrite, ce candidat pourra suivre les cours spécifiques aux épreuves qu’il doit effectuer. Dans certains cas, les supports de cours pourront également être mis à consultation.

L’évaluation de la formation : Bilan intermédiaire et évaluation finale avec apprenants et équipe pédagogique (parfois financeurs). Chaque apprenant complète une fiche d’évaluation de la formation.

L’évaluation post formation : enquête de suivi insertion et/ ou poursuite d’étude.

MOYENS MOBILISES

Moyens humains : Equipe composée : coordinateur pédagogique et d’une secrétaire pour les démarches administratives ; de formateurs spécialisés et expérimentés (zootechnie, agronomie, maintenance, français, etc.)  et des intervenants professionnels (organismes agricoles, techniciens, éleveurs…)

Moyens matériels : L’établissement dispose d’une exploitation agricole avec des ateliers en :

  • élevage : bovin viande, caprin et porcin,
  • polyculture : maraîchères et vivrières
  • pépinière
  • agroéquipement

Le centre dispose également de salles de cours avec équipements informatiques et multimédia et d’un Centre de Document et d’Information à disposition de la formation.

Le centre dispose également :

  • Service de restauration
  • Internat
  • Réseau de bus
  • Accessibilité pour les personnes en situation de handicap – 2 référents handicap

COUTS ET FINANCEMENTS

La formation est au tarif de 6119€/an.

Des dispositions financières existent :

  • OPCO (opérateurs de compétences liés au secteur d’activité)
  • Pôle emploi
  • CPF (Compte Personnel de Formation)

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

ET APRES

Le(la) titulaire de cette qualification de niveau V est employé(e) par des exploitants agricoles ou par des organismes au service direct de la production agricole. Les exploitations agricoles dans lesquelles le(la) salarié(e) peut exercer sont de différents types au sein des départements et collectivités d’outre-mer : des exploitations à dominante “productions animales et/ou polyculture-élevage”, des exploitations à dominante “productions horticoles”,  des exploitations à dominante “productions aquacoles”, des exploitations liées à la “transformation et/ou au conditionnement”et des exploitations du secteur “de l’hébergement touristique et de la vente de produits locaux”.

  • Employé(e) qualifié(e) en productions animales ou polyculture-élevage  [agent(e) polyvalent(e) en polyculture-élevage, ouvrier(ère) agricole polyvalent(e)
  • Employé(e) qualifié(e) en productions végétales  [conducteur(trice) de machines agricoles, ouvrier(ère) d’arboriculture fruitière
  • Employé(e) qualifié(e) en productions horticoles [employé(e) en floriculture / de productions florales /pépiniériste / de production maraîchère
  • Employé(e) d’agro-transformation / agro-conditionnement
  • Employé(e) polyvalent(e) dans le secteur de l’hébergement touristique avec vente de produits locaux

RESPONSABLE DE LA FORMATION

Corinne SAMBIN – Coordinatrice pédagogique

corinne.sambin@educagri.fr

05.94.38.71.46 tapez 4

CONTACTS

Secrétariat : Mme Patricia MAZOEpatricia.mazoe@educagri.fr – 0594387146

Référente handicap : Mme Lénaïck VITULINlenaick.vitulin@educagri.fr – 0594380179

Direction : M. Orphée MOUNKALA – Directeur du CFPPA – orphee.mounkala@educagri.fr

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Inscriptions : de Mars à Décembre

Indicateurs de réussite pour la session 2019/2021 comprenant 5 apprenants :

  • Taux de réussite : 100%
  • Insertion professionnelle à 2 mois : 42%
  • Taux de satisfaction : 63%

Possibilité d’accéder au diplôme via une VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience)